Albertville

jeudi 25.12.2014, 14:00

Sophie Combet ou l'aventure d'un modèle devant les objectifs des photographes

Photos réalisées par  Daniel Giry (ci-dessus) et Christophe Delapierre (ci-contre). Photos réalisées par Daniel Giry (ci-dessus) et Christophe Delapierre (ci-contre).

Ne la cherchez pas dans les magazines ou à l'écran ni même dans un défilé ou une exposition photo. Sophie Combet est modèle pour le plaisir d'une aventure devant les objectifs des photographes où se mettre en scène, se raconter des histoires et jouer de ses transfigurations personnelles.

Elle assume cette passion avec conscience et envie.
Modèle, Sophie Combet n'en fait pas son métier. Pour l'heure et sans doute affirme-t-elle pour longtemps. Si ce n'est qu'il se pourrait si l'opportunité se présentait, si on venait la chercher... Une pure amatrice, à l'heure actuelle donc, qui, dans la vie, aime à relever les challenges de son métier de commerciale en équipements médicaux. À Albertville médical.

Le destin de Sophie
Elle a grandi en Maurienne, native de Sainte-Marie de Cuine, passé un bac pro secrétariat et enchaîné avec un BTS et une licence marketing et vente effectués en alternance, alors qu'elle était embauchée à Albertville par le SOUA, le club de rugby.
« J'aime ce métier, ce n'est pas routinier derrière un bureau. C'est varié, il y a beaucoup de challenges à relever. »
De tout cela, rien qui la raccroche à son activité de modèle vous direz-vous... « J'ai découvert cet univers du modèle, j'étais en BTS. » Oui, les rencontres décisives empruntent souvent bien des chemins de traverse.
Mais toujours à l'endroit où l'on se décide à être vraiment. « Une camarade de classe a fait des photos comme modèle, elle m'a donné l'idée et l'envie de le faire. » Le destin de Sophie prenait alors un nouveau cap. « J'ai fait mes premières photos avec un photographe amateur, qui est devenu pro. » Johan Lechateau. Elle les prolonge avec d'autres, avec d'autres amateurs et passe devant l'oeil de plusieurs photographes. « J'ai aussi essayé la photo en studio pour voir ce que cela donnait, mais je préfère les choses plus ouvertes.
 »

Aventurière, de la photo
au voyage

Ouverture qui rime chez elle avec aventure. « Je suis ouverte à tous les styles de photos. J'ai fait beaucoup de photos en extérieur, de la photo de mode, j'ai plein d'idées, de thèmes de photos à effectuer. » Sophie ne se ment pas, elle est consciente de ne pas être dotée de la plastique d'un top modèle. Alors, elle pense ses photos, elle y inscrit ce qu'elle en attend. « La photo ça doit dégager une émotion. Il y a toujours quelque chose à faire passer. Elles sont toutes des petites mises en scène retransmettant des émotions par lesquelles je suis passée. Amour, solitude, tristesse, joie... » Aventure, oui, pour une jeune fille qui a l'âme voyageuse. Elle ne compte déjà plus les pays où elle s'est rendue, loin de tout esprit touristique. Elle veut vivre, ressentir, rencontrer. Elle se construit avec ces passions qui l'animent. Oui, modèle, mais pas n'importe quoi avec n'importe qui. Elle a tout le réalisme nécessaire pour éviter les pièges dangereux de cet univers de modèle pour la photo.
« Se mettre en quelque sorte à nu devant les autres, c'est un cheminement qui aide à s'accepter soi-même. À accepter les critiques. Oui, être mise en valeur par un photographe est une satisfaction, mais là n'est pas l'essentiel. » Tout chez elle est une question « de feeling ». « Faire une photo en tant que modèle, c'est faire entrer quelqu'un dans son intimité, c'est la mettre en jeu. C'est un moment particulier de la relation. Au début j'étais énormément guidée par les attentes du photographe, maintenant avec les années, je capte mieux le sens, les demandes, j'ai acquis des techniques et les choses vont plus vite, plus librement. » L'eau, la nature entrent beaucoup dans ses photos, elle-même s'improvise photographe amateur et saisit bien des instants de la beauté naturelle. « Je fais les choses quand j'ai le temps. Mais ma passion je la mène de A à Z. De l'idée de départ, à la préparation, jusqu'au shooting photo. J'ai une page Facebook. De fil en aiguille, en ayant fait aussi pas mal de concours photo, les photographes me connaissent, me contactent. Je les contacte moi aussi. » Actrice d'elle-même et pour elle-même, Sophie Combet s'affirme une tête bien faite. Rien de dissocié chez elle. Bel et bien dans la réalité, elle développe sa part artistique, rêveuse, en se rendant à l'image, en laissant émaner des voyages de soi, un don dans la relation de sa beauté personnelle pour l'embellissement partagé du monde.
L. M.


Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie