Albertville

jeudi 05.03.2015, 14:00

Terrain familial d'Ugine : à défaut d'en faire un modèle, on peut parler d'avancée

Christian Melland propose à la Coral une sorte de Christian Melland propose à la Coral une sorte de "contrat moral" afin de faciliter les implantations.

Sur le sujet particulièrement conflictuel qu'est celui des gens du voyage, on met régulièrement en exergue l'implantation d'un terrain familial à Ugine.

Une réussite selon les élus.
Sur place, il faut bien l'avouer, on comprend mieux que l'intégration ait été facilitée : le terrain aménagé pour cette famille de 17 personnes est enclavé dans la zone artisanale au coeur des usines. L'espace, environ 800 mètres, est engravillonné, très propre. Marie a emménagé ici il y a plus d'un an.
Avant de repartir travailler, elle nous invite à découvrir son intérieur : là aussi tout est impeccablement ordonné. Entre tristesse et résignation, elle évoque la mauvaise réputation que traîne comme un boulet la communauté des gens du voyage : « Nous sommes à l'image de la société : tous différents, il y a des gens bien, d'autres moins bien, en tout cas, il serait injuste de nous mettre tous dans le même sac. Certaines personnes ne veulent pas comprendre que nous sommes des gens comme les autres. Moi, je travaille toute la journée ! » Sa fille Sandra complète : « Il y a une peur de l'inconnu, une barrière d'on-dit qui empêchent les gens de nous découvrir tels que nous sommes vraiment ». Les deux femmes ne s'étalent pas sur leur nouvel espace de vie ; Marie regrette simplement que l'environnement ne soit pas idéal avec comme caisse de résonance quotidienne le bruit des entreprises riveraines : «  et puis l'aménagement du terrain a été long à se finaliser, il n'a été nivelé et engravillonné qu'au mois de décembre ».
Une information que confirme Christian Melland, son beau-frère : « Avant, dès qu'il pleuvait, ça se changeait en champ de boue » Rien à voir au demeurant avec les bords d'Isère qu'il a quittés sans aucun regret : «  Petit à petit, le terrain prend forme, nous allons installer un portail, mettre de la végétation, faire quelque chose de propre et beau ». Il nourrit cependant quelques déceptions au sujet de sa nouvelle destination : «  J'aurais préféré que l'on nous fournisse le terrain viabilisé en nous faisant confiance pour l'aménager. On nous a présenté le bâtiment principal comme la panacée or j'estime qu'ils ont dépensé beaucoup d'argent pour un résultat peu satisfaisant : les murs sont en papier et on entend tout ce qui se passe dans l'appartement voisin. Si nous n'étions pas de la même famille, ce serait une vraie source de conflit ! » Il discute actuellement avec mairie et Opac pour mieux insonoriser le bâtiment : « C'est dur de s'adapter aux bruits des usines, je sais que les gens sont là pour travailler et pas s'amuser, mais j'aimerais que les élus se penchent sur ce problème pour améliorer l'isolation. Tous les matins, le bruit commence à 5 h 30, on ne dort plus ! » Ici, la famille paie un loyer, les factures d'eau et d'électricité « et puis bon, c'est tranquille et plus propre conclut Christian » Quand on le met face à la réticence des gens à cohabiter avec des familles de sa communauté, il dit : « La famille qui doit s'installer dans le quartier Albertin, je la connais bien : c'est une famille, calme, propre. A la place de la Coral, afin de rassurer le voisinage, je signerais un contrat : si jamais l'implantation se passe mal ou cause des problèmes, hop, la famille dégage. Moi ça ne m'embêterait pas du tout de signer ça, car je suis sûr de moi, je sais ce que nous valons. On a tendance à faire des généralités avec les gens du voyage, mais ils sont comme tout le monde ». Il l'avoue, ça lui fait un peu mal au coeur qu'on les mette plus à l'épreuve que d'autres, mais finalement, il semble dire que si l'intégration est à ce prix, alors il paiera.

J. F.


Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie