Albertville

jeudi 05.03.2015, 14:00

Ces dossiers qui vont transformer la ville

Martine Berthet annonce de nombreux changements pour cette année. Notamment au stade Baneton et à Conflans (ci-dessous). Martine Berthet annonce de nombreux changements pour cette année. Notamment au stade Baneton et à Conflans (ci-dessous).

Certaines municipalités patientent jusqu'à la fin de leur mandat pour sortir du chapeau tous leurs projets et en mettre plein les yeux de leurs futurs électeurs.

L'équipe de Martine Berthet n'usera pas de cette stratégie avec au menu de ces deux prochaines années, outre la réhabilitation de la Halle assurée par la Coral, de nombreux chantiers qui vont totalement transformer certains quartiers et redéfinir l'utilisation des espaces. Le point avec une maire d'Albertville très satisfaite de l'évolution des projets.
Quartier olympique. C'est très certainement le site qui va le plus changer ces prochaines années. D'ici la fin du mois d'avril, la première pierre du centre national de ski de haut-niveau sera posée. Il faudra un an pour finaliser le bâtiment situé à côté de la halle olympique, derrière le gymnase où évolue le club de basket. Dans le même secteur va bientôt se dessiner une zone d'activités commerciales dédiée au sport «nous sommes déjà en lien avec plusieurs entreprises, détaille Martine Berthet. C'est une grande satisfaction pour notre équipe d'avoir réussi à séduire de nombreux investisseurs en moins d'un an d'exercice ! » Une fois que la Samse aura investi ses nouveaux locaux de Cebal, réalisé les aménagements nécessaires, déménagé ses activités et dépollué le site, la commune pourra prendre possession des lieux et créer dans les bâtiments existants un grand boulodrome où cohabiteront pétanque et boule lyonnaise. Deux terrains de tennis compléteront cet espace.
A l'automne, la première magistrate espère également lancer les travaux du terrain de foot synthétique : « Dans l'idéal, le chantier démarre cette année, mais comme il est conditionné par la vente des terrains du stade Baneton, tout dépendra de la vitesse des transactions ».
Gros projet aussi, celui de la chaufferie bois dont le dossier est en cours de constitution auprès de l'Ademe : « Elle devrait voir le jour d'ici 2017 à un endroit qui n'est pas encore complètement défini. Elle permettra d'alimenter tous les bâtiments alentour ».
«Enfin, ajoute Martine Berthet, nous prévoyons également de développer l'hôtellerie de manière à répondre à une demande qui ne cessera de s'intensifier avec les grands événements que nous accueillerons.
Stade Baneton. Exit le terrain de foot, là aussi le secteur va se métamorphoser. Un lot a été vendu à un établissement visant à accueillir les personnes handicapées ou en grande difficulté avec deux pôles, l'un d'activités, l'autre d'hébergement. Lors du conseil municipal du 16 mars, les élus auront à délibérer autour d'un compromis de vente signé avec l'association des Papillons Blancs qui devrait donc s'approprier un second lot : « Un espace vert et des jeux seront installés, précise la première magistrate, ainsi qu'une maison de l'enfance et de la santé. Elle accueillera une crèche, une maison de santé pluridisciplinaire et le centre de loisirs (en lieu et place des Pommiers dont le bâtiment est devenu trop vétuste) ».
Cours de l'hôtel de ville. La circulation sera repoussée le long de la rotonde de façon à disposer d'une grande esplanade devant la mairie : « cela évitera de couper la route les jours de marché ou lorsque nous organiserons de grandes manifestations ». Le chantier devrait débuter en 2015 même s'il faudra à la mairie jongler avec le calendrier pour trouver la bonne fenêtre : « Les travaux sont imaginables entre septembre et octobre de cette année... s'ils ne sont pas finis, nous les achèverons au printemps 2016 ».
Ancienne piscine. L'espace va être complètement remodelé avec la démolition à terme des bâtiments qui demeurent en place. Les travaux ont déjà débuté sur le lot 1 qui accueillera le Pôle Emploi. Des négociations sont en cours pour les deux autres.
Conflans. Une étude paysagère a été demandée dont la commune aura bientôt les retours : « Ce sera sans doute un peu juste pour agir avant cet été, mais le processus est déjà bien engagé avec une idée centrale : réhabiliter la place principale de Conflans ».
Parking du Pénitencier. Sa mise en scène, avoue Martine Berthet, est en stand-by : « Mais je suis convaincue qu'il est nécessaire de conserver du stationnement. A ce jour, rien n'est arrêté, mais il importe de revoir l'organisation et son aménagement ».
CIAP. Le Ciap, c'est un centre d'interprétation d'architecture et du patrimoine. Il sera élaboré dans le cadre du renouvellement du label ville d'art et d'histoire. : « On souhaite le développer sous la forme d'un circuit de découverte au départ du parc olympique, via le centre-ville, puis Conflans et enfin le Fort du Mont. Il permettra à ses utilisateurs de découvrir toute la richesse culturelle de la cité olympique. Il est en cours de réalisation, mais le temps que nous demandions des subventions et qu'il soit présenté à la Drac, il faut compter une mise en place pour 2016 ».
Bien d'autres dossiers patientent sur le bureau de la première magistrate, comme celui des caméras de surveillance qui lui tient à coeur : « Pour le mener à bon port, il faut que nous ayons obtenu des subventions et le déploiement du réseau de fibre optique. C'est en bonne voie, mais j'ai peur que ça ne puisse pas se concrétiser cette année ».
C'est le jeu du changement : avant qu'il se produise, il faut passer par bien des tracas administratifs qui plombent l'action.
Espérons que dans le cas d'Albertville, les obstacles ne soient pas trop nombreux.

JOHAN FABIN

Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie