Fil Infos regionales

jeudi 12.01.2012, 14:00

Retour aux fondamentaux pour S.T. Dupont

La boutique entièrement rénovée de S.T. Dupont, avenue Montaigne à Paris, signe le retour de la marque à la maroquinerie. La boutique entièrement rénovée de S.T. Dupont, avenue Montaigne à Paris, signe le retour de la marque à la maroquinerie.

Le célèbre fabricant d'objets de luxe signe une année 2011 flatteuse en termes de résultats financiers. Installée à Paris et à Faverges, la marque a renoué avec ses métiers de base, dont la maroquinerie.


L'événement people de 2011 aura sans doute été le mariage entre le prince William et Kate Middleton. Si le couple princier a refusé à cette occasion tout cadeau pour leur union, et avait pour cela créé une liste de mariage humanitaire qui donnait des fonds à des associations, ils ont en revanche accepté un cadeau de la France : un nécessaire de voyage signé S.T. Dupont. C'est en l'honneur des relations que la famille royale entretenait avec Simon Tissot-Dupont, fondateur de la marque, que le présent a été accepté. En 1947, en effet, c'était déjà la marque S.T. Dupont qui avait réalisé le cadeau de mariage pour la princesse Elisabeth. Ce cadeau royal a marqué le retour du fabricant à l'un de ses fondamentaux : la maroquinerie.
Simon Tissot-Dupont, né en Savoie, a 25 ans quand il part s'installer à Paris. Il recrute quelques artisans de talent et fonde un atelier de maroquinerie de prestige. Il fabrique notamment les portefeuilles et les "maroquins", les attachés-cases de l'époque, aux initiales des hauts fonctionnaires. Nous sommes en 1872.

Ouverture de l'atelier
de Faverges en 1923

En 1921, les deux frères Tissot-Dupont, André et Lucien, achètent un hôtel particulier au 8 bis, rue Dieu à Paris, pour répondre à la demande croissante de malles et mallettes de voyage. Les commandes se multipliant, ils ouvrent en 1923 un second atelier à Faverges, alors petit village de Haute-Savoie. Ils recrutent les meilleurs artisans dans 17 spécialités. C'est en ce lieu que S.T. Dupont fabrique et assemble encore l'ensemble de ses produits.
Au fil des années, l'aventure de S.T. Dupont sera contrastée : des diversifications tentées sans réel succès aux chiffres de vente ne répondant pas aux attentes, en passant par l'incendie de l'atelier de Faverges en 2008, l'entreprise a tout de même survécu et vit aujourd'hui une nouvelle expansion, sous l'impulsion d'Alain Crevet, son PDG depuis 2006. Lequel a souhaité recentrer sur les piliers de la maison - briquets et stylos - l'activité de S.T.
Dupont, en y associant désormais la maroquinerie.

De nouvelles boutiques
à travers le monde

Avec 67 millions d'euros de chiffre d'affaires, la marque est redevenue rentable l'année dernière. Cotée au second marché, elle a même vu son titre s'envoler ces derniers mois.
En lançant aujourd'hui une collection de sacs à mains, elle compte asseoir cette nouvelle croissance. Objectif : atteindre les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 3 à 5 ans en multipliant les ouvertures de boutiques à travers le monde.
D'ores et déjà le mouvement est bien engagé. Côté chiffres, au second trimestre 2011, la progression au national reste soutenue (+8.3%). En ce qui concerne l'Europe de l'Ouest, la croissance atteint 12,4 %, un chiffre qui s'explique, en partie, par l'intégration à 100 % d'une filiale espagnole depuis février 2011.
La zone Hong-Kong/Chine est en croissance supérieure à 17 % et le Japon est également en forte progression (+24%). Par activité, les ventes de briquets et stylos augmentent très sensiblement (+16%).
Au total, le groupe de luxe a pu annoncer avoir enregistré un nouveau trimestre dans le vert, avec un bénéfice net de 0,7 million d'euros au deuxième trimestre. Sur la même période l'an dernier, ST Dupont accusait encore une perte de 0,3 million d'euros. Mais il était repassé dans le vert au troisième trimestre et était redevenu rentable sur l'ensemble de son exercice, achevé fin mars. Les ventes en hausse du premier trimestre 2011 avaient confirmé cette remontée.

C.B.

Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie