Haute-Savoie

jeudi 11.02.2010, 14:00

Baisse du chômage de 10 % en Haute-Savoie

Le chômage s'est offert un répit inespéré au mois de décembre en Haute-Savoie, avec 3 143 personnes en moins inscrites dans les fichiers de Pôle Emploi.


Un peu plus de 18 mois après l'implosion du système financier mondial et de la récession généralisée qui s'en est suivie, le marché de l'emploi haut-savoyard relèverait-il la tête ? Conformément aux prévisions, un hiver au rendez-vous en décembre et la prompte réactivité du secteur du tourisme ont permis un spectaculaire retournement de situation sur le front de l'emploi.
Selon les derniers chiffres bruts, au 31 décembre 2009, Pôle Emploi s'est délesté de 3 143 personnes de catégorie A (personnes tenues de faire des actes positifs de recherche d'emploi sans avoir travaillé une seule heure dans le mois), une baisse de 10 % en un seul mois qui, du même coup, ramène la Haute-Savoie très nettement au-dessous des 30 000 chômeurs (exactement 28 230), même si ce tassement n'efface pas la forte hausse de l'année noire 2009 (+ 29,7 %).

8 embauches sur 10 dans le secteur touristique
Les déclarations d'embauches - hors intérim - de l'hôtellerie-restauration (9 132 contrats signés), des transports-remontées mécaniques (4  570), du commerce de détail (3 566) et des activités récréatives sportives et culturelles (1 729) expliquent à elles seules l'embellie, puisqu'elles représentent près de huit embauches sur dix. Ces contrats CDD et CDI bénéficient majoritairement aux jeunes qui sortent des fichiers de Pôle Emploi (- 15,9  % en un mois), aux femmes (- 13.4 %) et à un moindre degré aux hommes (- 6.9 %). Tout aussi intéressant à souligner, ils bénéficient également aux seniors (surtout femmes) dont la proportion baisse de - 7.5 % et à certains bénéficiaires du RSA (ex-RMI) dont le total baisse d'un mois sur l'autre de - 10.4 %.
Pour autant, le revers de la médaille, car il y en a un, c'est l'explosion du chômage de longue durée : + 4 % en un mois et + 86.4 % sur un an. Constitué de personnes dont les qualifications n'appartiennent pas aux secteurs d'activité « porteurs » (à titre de comparaison l'industrie n'a embauché que 2.6 % du total mensuel et le BTP 1,3 %), le chômage de longue durée devient le « sas » par où transitent bon nombre de personnes «  dispensées de recherche d'emploi » (environ 3 250 âgées de 58 ans et plus qui n'apparaissent pas dans la statistique officielle du chômage). Avec les difficultés relevées par certains observateurs pour ceux qui ne sont plus indemnisés (745 en Haute-Savoie, dont une moitié bascule sur l'ASS et l'autre sur le RSA « socle »).
Ces chiffres ne laissent pas l'espoir d'un prolongement durable du retournement de situation de décembre. D'autant plus que la part importante des licenciements pour motif économique (2 829 personnes en CTP-CRP, elles non plus, non-comptabilisées dans le chômage officiel) pèsera comme l'épée de Damoclès sur les résultats des prochains mois.
Autre point relativement positif de la fin d'automne, l'évolution des taux de chômage. Pendant de l'accroissement de la population résidente publiée par l'Insee fin décembre (+ 1.5 % l'an entre 2006 et 2009), le recensement des actifs est lui aussi en augmentation. Cette heureuse surprise est la principale cause de la stabilité du taux de chômage haut-savoyard au troisième trimestre (8.1 %) alors que la moyenne trimestrielle de la demande d'emploi était à la hausse.
Pour chacun des bassins haut-savoyards les effets sont contrastés : Annecy garde un taux à 7,2 %, le Genevois augmente le sien de + 0,1 point (à 7.8  %), le Chablais de + 0,2 point (à 8,5 %) et la Vallée de l'Arve baisse de - 0,1 point (à 9.5 %). Il en va de même pour le canton de Genève qui vient de rectifier son taux avec les nouvelles données de sa population active (6,6 % contre 7,2 %).

Par bassin d'emploi
Le chômage baisse partout, excepté à Genève (+ 0,5 %). On observe les plus forts reculs dans les bassins où domine le tourisme d'hiver.
Sallanches-Chamonix (- 43,5 %) ; Chablais (- 14,2 %) ; Cluses-Giffre (- 11,1 %) ; Annecy-Aravis - 10,3 % (et bassin annécien - 5,7  %) ; Annemasse (- 1.4 %) ; Pays de Gex (- 1,3 %).
L'évolution annuelle est toujours à la hausse, ce qui ne laisse pas d'inquiéter car elle se rapporte à décembre 2008, mois lui-même déjà en très forte hausse : Annemasse (+ 42,4 %) ; Sallanches-Chamonix (+ 40,3 %) ; Pays de Gex (+ 35,6 %) ; bassin annécien (+ 31,3 %)  ; Chablais (+ 24 %) ; Cluses (+ 14,3 %). Genève pour sa part se situe à + 20,6 %.

Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie