Savoie

vendredi 12.03.2010, 14:00

Rassemblés sur le stand des Pays de Savoie, où un buffet bien garni avait été dressé, les élus ont assuré de leur soutien le monde agricole. Rassemblés sur le stand des Pays de Savoie, où un buffet bien garni avait été dressé, les élus ont assuré de leur soutien le monde agricole.

Une délégation partie de bon matin Le conseil général de Haute-Savoie avait envoyé, ce jeudi 4 mars, une délégation d'agents et d'élus, incluant aussi plusieurs représentants de la presse locale, en direction du Salon de l'agriculture.

Départ matinal avec un train quittant Annecy à 5 h 30. Tous les réveils avaient sonné et la délégation est montée dans le TGV au complet.
De l'ambiance dans le wagon Pas question de se laisser abattre dans le train. Tandis que la voiture-bar était prise d'assaut par des Savoyards avides de petit déjeuner, d'autres avaient carrément "dressé la table" dans leur propre wagon, en déballant vin rouge, pâté et bien sûr fromage. Le tout à 8 heures du matin. Bon appétit !
Tourisme dans la capitale Arrivée à Paris, la délégation haut-savoyarde a pris le bus pour se rendre porte de Versailles, où se tient chaque année le salon de l'agriculture. Une manière de faire un peu de tourisme : quais de Seine, Notre-Dame, Invalides... Avant de plonger dans l'univers de la ferme, élus, fonctionnaires et journalistes ont pu déguster quelques splendides panoramas de la capitale.
Fillon en coup de vent Passage obligé pour tout élu, le salon de l'agriculture voit défiler une pléthore de personnalités durant les dix jours d'ouverture au public.
Jeudi 4 mars, c'est le Premier ministre François Fillon qui est venu faire son (petit) tour. Visite en coup de vent, accompagné par une nuée de journalistes. Et pas d'arrêt pour déguster du beaufort ou de l'abondance.
Une place « jalousée »... Le stand des Pays de Savoie, dans le hall 1, est particulièrement bien situé. Une place « jalousée » de l'avis même des premiers intéressés, mais que pour rien au monde ils seraient prêts à échanger.
... et mieux en vue qu'à Vancouver Le député Lionel Tardy était présent au salon. Admiratif lui aussi de l'emplacement du stand des Pays de Savoie, il n'a pas manqué de souligner, un brin caustique, qu'il aurait été bon d'être aussi bien en vue à Vancouver afin de faire un meilleur lobbying dans le cadre de la candidature d'Annecy aux Jeux Olympiques d'hiver.
Christian Monteil n'oublie pas les JO Le président du conseil général de la Haute-Savoie n'a pas manqué l'occasion de faire un peu de pub pour la candidature aux Jeux Olympiques, «  un projet qui rassemble les deux Savoie » et qui se fera, a-t-il promis, en concertation avec le monde agricole.
Un vrai concours de chant Après les discours des personnalités, la lyre grégorienne de Jarrier a joué le traditionnel hymne des Allobroges. Comme les joueurs de football pendant la Marseillaise, certains chantent, d'autres pas. Mention spéciale à Lionel Tardy, Jean-Claude Carle et Gérard Ducrey. Christian Monteil, lui, s'est laissé aller à quelques pas chaloupés !
Quand l'UMP fait la pub... du Modem Pendant la durée des discours et du repas qui s'en est suivi, les personnalités politiques et syndicales avaient toutes revêtu un gilet orange, qui faisait vaguement penser à un gilet de sauvetage. Et dont la couleur a suscité ce commentaire ironique sur le stand : « C'est plutôt marrant de voir tous ces élus UMP porter les couleurs du Modem. C'est pour lui donner un coup de main avant les régionales ? » Les disparus de la dernière heure Au moment de repartir, la délégation s'est rendue compte qu'il manquait deux personnes. Alors que le bus avait déjà commencé à prendre le chemin du retour, les deux retardataires ont pu être récupérés in extremis.

Au détour des allées

Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie