Savoie

vendredi 26.03.2010, 14:00

Elections régionales : le grand chelem pour Jean-Jack Queyranne

Le président PS sortant arrive en tête dans les huit départements de la Région. Même la Haute-Savoie, traditionnellement à droite, l'a hissé sur la première marche du podium.


Si, au niveau national, malgré les voeux de la première secrétaire du PS Martine Aubry, trois régions - Alsace, Guyane et Réunion - sont restées ou passent à droite, en Rhône-Alpes c'est bel et bien le grand chelem pour Jean-Jack Queyranne. Mais, du côté de la rue de Solférino, on peut tout de même savourer la large majorité obtenue sur l'ensemble du territoire - 54 % - un score historiquement haut. À l'inverse, pour la majorité présidentielle, la défaite est cinglante avec seulement 36 % des voix. Mais les deux principaux partis politiques nationaux, et leurs alliés, peuvent au moins se rejoindre sur un constat : la remontée du Front national, que d'aucuns avaient enterré un peu vite... En Rhône-Alpes, le parti lepéniste, via sa tête de liste Bruno Gollnisch, réunit pas moins de 15,23 % des suffrages, un score semblable à celui de 2004.
Avec 50,76 %, Jean-Jack Queyranne et ses alliés du Front de gauche et d'Europe Écologie, progressent nettement par rapport au dernier scrutin régional (46,50 %). Avec 34,02 % des voix, l'UMP, emmenée par Françoise Grossetête, encaisse un revers certain, perdant quelque 4 % par rapport à 2004.

Savoie et Haute-Savoie basculent à gauche
Au total, la liste de Jean-Jack Queyranne disposera au sein du nouveau conseil régional, de 100 sièges sur 157.La majorité présidentielle obtient pour sa part 40 sièges et le Front national 17 sièges (le FN a toutefois demandé un recomptage des bulletins).
La véritable surprise de ce second provient des deux départements de Savoie et Haute-Savoie. Ces terres traditionnellement ancrées à droite, avec des personnalités politiques nationales emblématiques comme Hervé Gaymard, ancien ministre et président du conseil général savoyard, ou Bernard Accoyer, président de l'Assemblée nationale, ont ainsi basculé à gauche en plaçant le PS et ses alliés en tête avec 44,96 % pour la Haute-Savoie et même en offrant la majorité absolue au président sortant en Savoie avec 51,18 % ! Dans ces deux départements, le FN confirme sa place de troisième avec un peu plus de 14 %. Alors que la liste UMP-NC n'obtient que 34,71 % en Savoie et 40,73 % en Haute-Savoie.

16,65 % pour le FN
dans l'Ain

C'est dans l'Ain que le parti de Jean-Marie Le Pen réalise son meilleur score avec 16,65 %, en gagnant un point par rapport au premier tour. Pour sa part, la liste UMP-NC perd plus de trois points par rapport à 2004 avec 36,07 % en se faisant distancer de près de onze points par la liste Queyranne, qui progresse, elle, de près de quatre points par rapport au dernier scrutin régional avec 47,28 %.
Si l'abstention aura marqué ce scrutin, on note toutefois que les électeurs se sont déplacés en plus grand nombre que lors du premier tour.

CYRIL BELLIVIER

Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie