Savoie

|Les Arcs|

jeudi 16.10.2014, 14:00

Reposoir des Tramus : outil d'émancipation conviviale !

Elise Grognet a présenté son projet aux élus : « Il s'inscrit dans l'air du temps» estima Marie-Françoise Boch, déléguée à la culture. Elise Grognet a présenté son projet aux élus : « Il s'inscrit dans l'air du temps» estima Marie-Françoise Boch, déléguée à la culture.

Le projet est séduisant, comme aussi bien le lieu d'implantation qui l'abritera. Le futur "Reposoir de Tramus", est en effet "situé entre la ville de Bourg-Saint-Maurice et la station de ski des Arcs, le site appelé "des Tramus" s'étend sur un terrain d'environ un hectare.

En contrebas d'une pente, sur un plateau d'environ 1 000 m² est construite en pierres sèches une grange d'environ 50 m² ". Sa fondatrice Elise Grognet est quant à elle très attachante, et convaincue de l'aboutissement de ce projet de longue haleine qu'elle porte corps et âme avec d'autres artistes de la même génération.
« Je suis Elise Grognet, je vis à Saint-Martin-d'Hères à côté de Grenoble, depuis une dizaine d'années. Victime d'un accident de snowboard aux Arcs en 2002, je quitte l'inaccessibilité de mon lieu de vie pour un espace urbain plus adapté. Depuis, je n'ai jamais cessé de revenir à Montrigon en Savoie, où vit toujours ma famille. » Et de rajouter, « Nous souhaitons aujourd'hui réhabiliter cet espace, le faire vivre et le partager en le transformant en résidence pour artistes et autres secteurs de la société ayant besoin de temps et d'espace pour se rendre disponibles au monde des autres, à l'imagination, à la création ». Reste maintenant à trouver les capitaux nécessaires afin d'entrevoir des jours meilleurs et une belle finalité, mais Elise, n'est pas une amateur dans ce domaine.
« Aujourd'hui, je termine un DSRA, diplôme supérieur de recherche en Art, au sein de Ecole Supérieure d'Art de l'agglomération d'Annecy » , d'ailleurs bien connue aux Arcs, « et mes recherches sont animées par la question des formes de vie. Comment habiter le monde aujourd'hui ? Quel écosystème intime, social et politique construisons-nous ? Comment les choix de vie peuvent-ils être exemplaires ? ». En parallèle à des études d'histoire de l'art, elle a également, coordonné pendant 3 trois ans Véranda, une résidence pour artistes sur le domaine universitaire de Grenoble. Une expérience, en effet, nécessaire si l'on veut convaincre autour de soi, mais d'abord les élus de la ville susceptibles de financer partiellement ce nouvel espace de création, comme à Aime par exemple, avec les résultats très probants que l'on connaît. Pour Marie-Françoise Boch, déléguée à la culture. « Ce projet tombe en quelque sorte à pic, car il s'inscrit dans une vraie demande. Lorsqu'Elise m'a présenté son projet, j'ai immédiatement considéré qu'il était dans l'air du temps. Un espace propice à la réflexion, et au repos. La municipalité a d'ailleurs favorablement accueilli cette initiative en mettant à disposition du matériel. Mais à hauteur de ses moyens bien-sûr. » Il n'empêche, que malgré la bonne volonté d'Elise et ses partenaires, peu d'artistes locaux étaient présents lors de la présentation du projet. Une absence remarquée des principaux intéressés. Vraisemblablement, les artistes sont-ils trop individualistes  ? Mais qu'importe, le Reposoir des Tramus existera à n'en point douter. Et Élise se montre très persuasive dans ce sens. «  La réhabilitation du bâtiment se fera dans le respect de la loi montagne qui fixe des règles d'urbanisme strictes en vue de protéger les espaces, paysages, et milieux les plus remarquables du patrimoine naturel montagnard. La structure en pierres sèches originales et le toit en lauze seront conservés au maximum, pour que l'aspect extérieur de la masure soit préservé. » Histoire de démontrer que rien n'a été laissé au hasard. Le projet du reposoir est actuellement porté par l'association Lômelafene, dont le nom évoque toute une tradition orale et patoisante. Alors longue vie au Reposoir !
JEAN-LUC FAVRE

lereposoirdestramus@gmail.com

Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie