Sortir

jeudi 30.10.2014, 14:00

Pogo à Marthod : rock'n chrysanthèmes à la salle des fêtes

Cunted Kunts : Romain au chant et guitare, Tony à la guitare, Luc-Elie à la basse et Pascal à la batterie. La Lorraine en Savoie pour du rock en acier massif. Cunted Kunts : Romain au chant et guitare, Tony à la guitare, Luc-Elie à la basse et Pascal à la batterie. La Lorraine en Savoie pour du rock en acier massif.

"J'irai rocker sur vos tombes", pourrait écrire aujourd'hui Boris Vian ! En tout cas, il va y avoir plus de bruit au chef-lieu de Marthod, ce samedi 1 er novembre dès 20 h.

La mise en bière est assurée L'association de La Machine à son présente son concert annuel de l'automne.
Au programme : Cunted Kunts, du love-punk originaire de Nancy, les lyonnais de Hangover For Breakfast qui joueront un folk-punk lyonnais sans quenelle, Blue Blitz, mâtiné en soirée de punk hard-core made in hexagone, les Gay Truckers, un rock'n punk poids lourd de Saint-Etienne (priez pour eux) et The Butcher Project, punk trash de la bien nommée Cannebière fraîche marseillaise.
Les deux doigts dans la prise, Marthod avec son enclume de décibels est la capitale du rock cette fin de semaine d'outre tombe ! Entrée 7 euros, sortie gratuite.
Cunted Kunts : rock'n sidérurgie. C'est Romain qui pris l'initiative de créer ce groupe. Devant déménager de Paris où il avait déjà un groupe (les Dead Boobs) à Nancy, il décida de passer un message sur les réseaux sociaux afin de poursuivre dans la musique. C'est alors que Luc et Pascal le rejoignent dans cette aventure. Tony, ami de longue de date de Romain s'ajoutera peu de temps après. Malgré ce que l'on pourrait croire, le punk ne fait pas partie intégrante de leurs influences musicales, bien au contraire, certains membres étant fan de Ska, de "Rock Sixties" ou encore de Johnny, leur permet de créer leur propre ambiance et de trouver style, qu'ils définissent comme du "Speed-pop", un mélange Pop-Punk et une énergie surdimensionnée. Par ailleurs, les riffs de guitares et le chant punk ne sont pas, paraît-il, sans rappeler Les Wampas.
B. L.


Journal La Savoie
Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie