Sortir

jeudi 27.11.2014, 14:00

Le jeu en vaudra la chandelle... même sans concours de créateurs

De g à d : Séverine Ancillon et Céline Viguet-Poupelloz, chargées de présenter le festival. De g à d : Séverine Ancillon et Céline Viguet-Poupelloz, chargées de présenter le festival.

C'est reparti ! Samedi 6 et dimanche 7 décembre, on ouvre la malle du 19e "Festival du jeu et du jouet" au complexe sportif.

De nombreux espaces inédits, remodelés et avec des surprises... la dernière étant la suppression du concours de créateurs mais avec la création annoncée toujours présente. On déballe.
Encore près de 70 espaces de jeux attendront les visiteurs toujours plus nombreux à chaque édition.
Familles, amis et passionnés vont encore fréquenter les allées des différentes salles dans une atmosphère grouillante mais conviviale. Créateurs, éditeurs, animateurs, tous au service de l'esprit ludique, des exclamations et des éclats de rire pour lesquels, justement, l'Eclat de Vie sera aussi présent. Tout de suite, courrons vers les nouveautés : le centre social précité nous invite à découvrir son espace, meublé de confection d'objets de Noël, avec également les élastiques à la mode Loom, un Cluedo et Mikado en mode géant, le maquillage sur visage et pour les connaisseurs, un tournoi de Uno (pas en Fiat mais au moyen d'un jeu de cartes très populaire, très ancien, avec de nombreuses variantes de par le monde) et de Jungle Speed, jeu de cartes aussi, dérivé du traditionnel jeu du bouchon, ou jeu du briquet, qui consiste à attraper le premier un bouchon posé au centre de la table lorsque deux cartes identiques apparaissent.

Un festival d'autres nouveautés
Tom'Astro (pour Thomas Mollier) initie à l'astronomie et à la science avec un voyage la tête dans les étoiles et dans un planétarium animé. L'association française de Speedcubing se consacre à la pratique du Rubik's cube et initie aux manipulations de cet éternel recommencement de patience, avec des compétitions pendant le festival. Le Rétro Gaming, espace de jeux vidéo avec "Savoie rétro games", pour le plaisir et le fun des succès damnés (comme Mario, mur de briques, pacman...). Cette année, Playmobil fête ses 40 ans avec une nouvelle aire de jeux et d'imitation d'objets ou de monuments du passé. Le relais des assistantes maternelles (Ram) d'Ugine attend les 0-6 ans (pas avant), avec en particulier un circuit roulant, un parcours de motricité, un chemin sensoriel et plein de jeux de table.

Les jouets du coeur pour Emmaüs
Enfin, les organisateurs ont pensé au bébé et à la future maman en leur réservant un périmètre : tapis d'éveil, table à langer, coin repos pour réchauffer biberon et petit pot. Sur le plan de la création, le concours international de créateurs de jeux n'est pas reconduit (voir par ailleurs). Au moins cette année. La création est toutefois assurée et la présence d'inventeurs annoncée, dont celle de Paul Guignard, Charvin d'Or 2013, qui va présenter ses nouvelles créations "Pièces montées" et "20 minutes sous la mer (ex-Dive)". Fidèle au poste, le Crédit Agricole, avec la complicité du père Noël, s'associe au festival dans la collecte des jouets neufs ou en bon état pour les remettre à "Emmaüs Savoie".

B. L.


Journal La Savoie
Game over ! Explications sur la suppression du concours de créateur

Les élus locaux doivent faire des économies tous azimuts. On le sait. Nous l'avons déjà vérifié lors de la présentation de ce prochain salon du jeu et du jouet. Une dizaine de personnes concernées autour d'une table l'année dernière, élu compris, pour la présentation, 2 seulement cette fois-ci, élu non-compris car non-présent. Mais l'important n'est pas là. Le fait marquant c'est donc l'absence de ce concours pourtant qualifié d'international.
« On a voulu apporter de la nouveauté. Quelques petits changements pour que public puisse y voir un peu d'évolution (...) il y a une base qui est vraiment attendue par le public et qui est maintenue », entame la responsable du service culturel, Séverine Ancillon en présence de Cécile Viguet-Poupelloz (enfance et culture). Pourquoi le concours ne l'a-t-il pas été ? «  C'est un choix de la municipalité et de nous-mêmes, une volonté de renouvellement... »
Incertitude pour la suite
Léger embarras perceptible devant l'insistance. Trop cher ? « Pas forcément, mais l'objectif n'était pas non plus de développer le budget de manière exponentielle. Il n'y a de diminution de budget, la dotation est utilisée d'une autre façon. Les enfants veulent jouer aussi avec des jeux d'actualité, pour proposer ces nouveautés, il fallait calibrer et décision a été prise de ne pas renouveler le concours pour cette année 2014... » D'autre part, vu l'importance prise par cette manifestation, la Ville a recruté 20 jeunes cette année (ils étaient 12 en 2013) pour l'accueil et l'animation aux stands. La billetterie et la restauration sont tenues par des bénévoles, ceux de 92 et du personnel de la mairie. Une certitude : l'économie réalisée grâce à la non-organisation du salon du livre pour cause d'élection municipale n'a pas bénéficié au concours.

B. L.


Réagissez sur Facebook

Vos réactions

Pour réagir à cet article :

  • introduisez votre nom d'utilisateur
  • rédigez votre commentaire
  • postez
Default page


Audaxis, l'esprit libre
Audaxis - L'esprit Libre

14, rue du Sec Arembault
59002 Lille Cedex
lasavoie.fr
Le site de La Savoie